TEMOIGNAGES
ADRESSE
S'INSCRIRE PAR COURRIEL

La Maison de Prières :

25 avenue Jean Jaurès

                                     

69600 OULLINS

 

-Contact :

00 33 6 78 17 3676   

- Adresse e-mail 

lesmessagers7@gmail.com 

  • https://www.facebook.com/groups/9806
  • Grey Google+ Icon

© 2023 - Les messagers - by AGANSEL -  www.agansel.com

LE COMBAT DE LA FOI ET LES ARMES SPIRITUELLES.

YHVH Elyon le Tout-Puissant Notre Père etrenel est le Seul et l'Unique Auteur de cette oeuvre par la vertu de Son Souffle de sainteté (Esprit-Saint) au Nom de Yeshua ha Mashiach (Jésus-Christ de Nazareth).

HalleluYaH amen !!!

 

Note: la brochure est distribuée gratuitement en pdf par demande.

 

Ecrit et travaillé par le Dr Samuel OMADI avec l'aide de la soeur Naura Emanuelle MATUANA

 

lesmessagers7@gmail.com w

ww.les-messagers.net

http://www.youtube.com/c/OBRTV

 

Le combat de la foi et les armes spirituelles SOMMAIRE

 

Sommaire ..................................................................................................................................

2 Introduction..............................................................................................................................

4 PARTIE I – LA REPENTANCE : Une arme dotée de l’autorité du Saint-Esprit ............

7

I. Pourquoi se repentir ? ..................................................................................................... 7

II. Les effets d’une bonne repentance ................................................................................

8 A. Effacer nos péchés devant le Père..................................................................................

8 B. Produire un changement dans notre vie .........................................................................

8 C. Vivre dans la sanctification ............................................................................................

8 III. Comment se repentir ? .................................................................................................

8 IV. Les différentes classifications de la repentance...........................................................

9

 

PARTIE II

– LA VERITE POUR CEINTURE ..................................................................

10 I. La définition de la vérité pour ceinture ........................................................................

10 II. Quelle est l’utilité de la ceinture ?...............................................................................

10 III. Comment obtenir la vérité pour ceinture ? ................................................................

10

PARTIE III – LA CUIRASSE DE LA JUSTICE ............................................................... 12

I. La définition de la cuirasse de la justice....................................................................... 12

II. Quelles sont les différentes fonctions de la cuirasse de la justice ? ............................ 12

III. Quelles sont les causes et les conséquences du désarmement de notre cuirasse de la justice ? ............................................................................................................................. 13

 

IV. Comment être revêtu de la cuirasse de la justice ? ....................................................

13 PATIE IV – LES CHAUSSURES DU ZELE DE L’EVANGILE DE PAIX ....................

15 I. Définition du zèle de l’Evangile de paix ......................................................................

15 A. La définition de l’Evangile de paix..............................................................................

15 B. La définition du zèle.....................................................................................................

16 II. Les effets du zèle de l’Evangile de paix pour chaussures ...........................................

16 PARTIE V – LE BOULIER DE LA FOI.............................................................................

17 I. La définition du bouclier de la foi ................................................................................

17 II. Les conséquences du défaut de la Parole ....................................................................

17 PARTIE VI – LE CASQUE DU SALUT .............................................................................

19 I. La définition du casque du salut ...................................................................................

19 II. L’acquisition et la conservation du casque du salut ....................................................

19 PARTIE VII – L’EPEE DE L’ESPRIT ...............................................................................

21 I. La définition de l’épée de l’Esprit ................................................................................ 21

 

2

Le combat de la foi et les armes spirituelles

II. Comment activer l’épée de l’Esprit ? ..........................................................................

21 A. Avoir la connaissance de la Parole de notre Père ........................................................

21 B. Vivre une vie de sainteté ..............................................................................................

22 C. Comment utiliser l’épée de l’Esprit .............................................................................

22

PARTIE VIII – LA PRIERE ................................................................................................ 24 I. La typologie des prières................................................................................................ 24 II. Comment prier ?.......................................................................................................... 24

 

 

PARTIE IX – L’AMOUR : UNE ARME DE PERFECTION...........................................

27 I. Qu’est-ce que l’amour ? ...............................................................................................

27 II. Quels sont les effets de l’amour ? ............................................................................... 27

EN CONCLUSION................................................................................................................. 29

3

 

 

 

 

 

Le combat de la foi et les armes spirituelles

Introduction

Apocalypse 12 : 17 « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements du Tout-Puissant et qui ont le témoignage de Yeshua ».

Dans cet enseignement le Saint Esprit nous aidera à prendre conscience du temps dans lequel nous vivons. Ce n’est pas un temps à se laisser dans les distractions, dans la perversion de cette génération. Le combat spirituel, le combat de la foi, la guerre sont réels.

C’est la première des choses que nous devons comprendre. Le livre de Psaumes 97 : 9 nous dit ceci « Car toi, Eternel ! tu es le Très-Haut sur toute la terre, Tu es souverainement élevé au- dessus de tous les dieux ». Quel que soit le combat, la guerre, la bataille, nous avons un Père qui est le Très-haut, souverain élevé au-dessus de tous les dieux. Nous avons l’assurance que nous combattons, bataillons dans la victoire de son Fils le Messie Yeshua. Car avec notre Père, le Tout-Puissant, le Très-haut, le lion nous ferons des exploits.

Toutefois il ne faut pas ignorer les desseins de Satan, le diable. Les saintes écritures nous enseignent dans le livre de Jean 10 : 10 que « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance ». Le diable ne peut pas dérober ce qui est déjà en sa possession. Il ne peut pas égorger ceux qui œuvrent pour ses intérêts, il ne peut pas détruire ceux qui sont de son royaume. Il vient dérober ce qui ne lui appartient pas, égorger ses ennemis, ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Yeshua et détruire ce qui n’est pas à lui. Car ce monde entier est sous sa puissance selon le livre de 1 Jean 5 : 19 « Nous savons que nous sommes du Tout-Puissant, et que le monde entier est sous la puissance du malin ».

En effet, le Messie nous avertit dans le livre de Mathieu 10 : 1 à 20, plus précisément le verset 16 « Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. ». Les loups ravisseurs cruels chercheront toujours à nous détruire.

Ainsi le combat de la foi est aussi réel que la réalité physique. Nous allons prendre des exemples dans les saintes écritures, cela nous permettra de comprendre que nos ainés ont aussi combattu. Il nous incombe de poursuivre le combat. N’oublions pas que nous combattons dans la victoire de la croix du Messie Yeshua, le Roi des rois, le Prince de paix celui qui est béni pour toujours.

Dans le livre de 1 Thessaloniciens 2 : 17 à 18 il est écrit « Pour nous, frères, après avoir été quelque temps séparé de vous, de corps mais non de cœur, nous avons eu d'autant plus ardemment le vif désir de vous voir. Aussi voulions-nous aller vers vous, du moins moi Paul, une et même deux fois ; mais Satan nous en a empêchés ».

Bien-aimés nous connaissons qui était Paul l’apôtre, la façon dont le serviteur était utilisé par le Saint-Esprit. Cependant l’apôtre Paul a été empêché par Satan à cause du combat de la foi. Le diable combattait même nos ainés. Nous pouvons être en présence de l’échec et de l’empêchements n’étant pas causés par le Tout-Puissant mais par le diable. C’est la raison pour laquelle il faut avoir l’esprit de discernement et être dans la prière afin de briser toute résistance de l’ennemi.

4

Le combat de la foi et les armes spirituelles

De même dans le livre de Daniel, un ange de l’ennemi avait empêché l’ange saint du Très-haut de descendre vers Daniel pour lui donner l’exaucement de ses prières. Ceux sont des réalités spirituelles que nous appelons le combat de la foi, le combat spirituel qui est bien réel. Il faut en prendre conscience et prier au nom de Yeshua afin de triompher.

Dans la nouvelle alliance il y a un autre exemple dans le livre de 1 Timothée 6 : 12 qui recommande de combattre « le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d'un grand nombre de témoins ».

Paul conseille le pasteur Timothée qui était le responsable de l’assemblée d’Ephèse de combattre le bon combat de la foi. Paul savait que la vie sur la terre est un combat de la foi. Car le monde est sous la puissance maléfique de l’ennemi.

C’est la raison pour laquelle le Messie nous conseille de demander au Tout-Puissant de nous garder et protéger. Nous vivons dans ce monde mais nous ne sommes pas de ce monde. Nous attendons un monde nouveau ou nous régnerons en paix avec le Messie. Tout ce que nous faisons aujourd’hui est un combat car nous avons un adversaire qui cherchera toujours à faire échouer nos projets.

Cependant gloire soit rendue à notre Père car quel que soit le temps ou les circonstances, le Saint-Esprit nous enseigne afin que nous sachions comment tenir, s’armer pour combattre les forces maléfiques.

Nous avons des armes défensives et offensives. Au travers de ces enseignements l’Esprit-Saint va développer cette connaissance. Afin que chacun de nous sache comment garder sa foi, son salut, comment s’armer offensivement et défensivement. Nous allons prendre conscience que ce combat est une réalité organisée.

De tout temps, lorsqu’une nation se prépare pour la guerre, il y a une organisation, une orientation, une stratégie. Il est triste de constater que les croyants marchent en tâtonnant, nous ne nous organisons pas spirituellement. Nous ne laissons pas le Saint-Esprit nous guider, nous révéler, comment marcher et procéder. Nous ne consultant pas le Saint-Esprit. Nous devons impérativement comprendre que le monde dans lequel nous vivons est sous la domination du diable qui est bien organisé et ordonné. L’ennemi sait que nous sommes en guerre et son but est de dérober, égorger et détruire nos vies. Nous devons être organisés. L’organisation ne pas intellectuelle mais avec le Saint-Esprit.

Le livre d’Apocalypse 12 :17-18 nous informe que « le dragon fut irrité contre la femme, il s’en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements du Père et qui retiennent le témoignage de Yeshua. Il se tint sur le sable de la mer ». Le diable n’est pas venu faire la guerre à l’ensemble des êtres vivants, mais à la descendance, la postérité de la femme. Il convient de noter que les cibles du diable sont en principe les assemblées. Toutefois toutes les assemblées ne sont pas la cible du diable. En effet seules les assemblées qui gardent les commandements et le témoignage de Yeshua (seul l’Esprit-Saint connait qui sont ces assemblées).

Par conséquent, si nous gardons les commandements du Très-Haut et le témoignage du Messie, il faut que nous sachions que l’ennemi nous a déclaré la guerre. Qu’il a pour objectif de détruire

5

Le combat de la foi et les armes spirituelles

nos âmes, nos esprits, nos corps et nos familles. Car si l’ennemi n’arrive pas à nous atteindre personnellement, il prendra pour cible nos familles, notre entourage.

Cela explique l’importance d’avoir la connaissance de la façon dont il faut s’armer. Afin d’avoir en notre possession les armes offensives et défensives pour détruire les plans de l’ennemi. Car le temps du repos n’est pas encore arrivé pour nous. Cela sera le cas au retour du Messie. Le livre des Hébreux 4 : 10 nous enseigne que « Car celui qui entre dans le repos du Tout-Puissant se repose de ses œuvres, comme Elohim s'est reposé des siennes ». Il y a un repos sabbatique d’une durée de 1000 ans qui débutera au retour du Messie. Le Messie revient très bientôt. Ce la raison pour laquelle nous devons nous lever et combattre le bon combat de la foi pour garder la vie éternelle que nous avons reçu en Yeshua. Il faut combattre le bon combat de la foi pour la vie de nos sœurs et frères. Il faut prendre conscience que le combat spirituel, la guerre et le combat de la foi sont réels.

C’est la raison pour laquelle il faut conserver et garder notre salut qui est combattu pas le malin, il nous faut nous revêtir de notre arsenal spirituel. C’est-à-dire nous revêtir de notre armure spirituelle, sachant que nous combattons dans la victoire de Yeshua, sur la croix.

Tout doit être fait par le Rouah, qui est le Saint-Esprit au nom de Yeshua le Messie. Par la grâce le Saint-Esprit nous conduira à parler sur les armes spirituelles.

Nous allons dans le développement ci-dessous étudier les armes spirituelles en raison de la guerre que l’ennemi a déclaré à la race sainte que nous sommes. Nous devons combattre, pour cela nous devons connaitre nos armes spirituelles et savoir les manipuler.

Le Père nous a donné les armes offensives et défensives pour détruire tout ce qui est de l’ennemi afin que nous puissions garder notre communion avec lui. Cette étude sera basée sur la sainte parole.

Afin de comprendre le Saint-Esprit est le meilleur des enseignants.

6

Le combat de la foi et les armes spirituelles
PARTIE I – LA REPENTANCE : Une arme dotée de l’autorité du Saint-Esprit

1 Jean 8 : 10 « Celui qui n'aime pas n'a pas connu le Tout-Puissant, car il est amour ».

Jacques 3 : 2 « La langue aussi est un feu ; c'est le monde de l'iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne ».

Ephésiens 6 : 10-13 « Au reste fortifiez-vous dans le Sauveur et par sa force toute puissante revêtez-vous de toutes les armes du Tout-Puissant afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang mais contre les dominations, autorités, contre les princes des ténèbres de ce monde, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

C’est pourquoi prenez toutes les armes du Tout-puissant afin de pourvoir résister dans les mauvais jours et tenir ferme après avoir tous surmonté ».

Le Saint-Esprit nous décrit le monde dans lequel nous vivons. Ce n’est pas le temps du repos mais le temps de grandir dans la sainteté en raison des combats.

I. Pourquoi se repentir ?

Le livre de Marc 1 : 15 nous dit ceci « le temps est accompli et le royaume des cieux est proche repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle ». Lorsque le Messie et le prophète Jean-Baptiste commencèrent leur ministère, la première chose qu’il enseignèrent fut la repentance.

Le livre de 1 Jean 8 : 10 nous dit ceci « si nous disons que nous n’avons pas de péché nous nous séduisons nous même et la vérité n’est point en nous. Mais si nous confessons nos péchés il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout iniquité ».

La première arme spirituelle est la repentance. Le livre de Jacques 3 : 2 « nous brochons tous de plusieurs manières. Si quelqu’un ne branche point en parole, c’est un homme parfait capable de tenir tout son corps en bride ».

Nos vies sont combattues par l’ennemi nuit et jours, la probabilité d’une défaillance involontaire est plus importante. En effet le simple fait de regarder la télévision, d’écouter une chanson qui glorifie directement ou indirectement le diable a pour conséquence de nous souiller. De même en ce qui concerne nos pensées, les esprits impurs peuvent nous imposer par force des pensées impurs. Seule la repentance peut nous venir en aide.

La parole du Tout-Puissant nous met en garde sur le péché qui est le piège de l’ennemi auquel nous succombons tous d’une manière ou d’une autre. En effet l’ennemi cherche toujours à nous détruire. Le diable est notre adversaire ayant pour objectif de nous détruire. C’est la raison pour laquelle le Saint-Esprit nous appelle à nous revêtir de toute les armes spirituelles afin de tenir ferme face aux ruses du diable.

7

Le combat de la foi et les armes spirituelles

II. Les effets d’une bonne repentance

A. Effacer nos péchés devant le Tout-Puissant

La repentance nous prépare à recevoir la nature sainte du royaume du Très-Haut. C’est une arme très puissante. En effet l’acte consistant à confesser sincèrement ses péchés ôte nos péchés. Le Saint-Esprit nous apprend que la repentance est l’un des piliers, fondements de la bonne nouvelle du royaume. Avoir une vie de repentance sincère quotidienne nous permet d’avoir une vie dont les fondations sont inébranlables.

La repentance pleine de grâce est une arme très puissance prédestinée depuis les temps anciens à nous libérer de l’emprise du malin et à nous reconnecter avec la justice d’Elohim. Car le péché nous met sous la domination, la manipulation du malin. La repentance efface nos péchés devant Elohim.

Le livre d’Esaïe 1 : 18 nous dit ceci « venez et plaidons dit l’Eternel, si vos péchés sont comme de cramoisies ils deviendront blancs comme la neige, s’ils sont rouges comme la pourpre ils deviendront comme la laine ».

B. Produire un changement dans notre vie

En tant que croyants nous devons aimer la repentance, nos vies dépendent d’une repentance sincère et quotidienne. Nous devons devant le Créateur du ciel et de la terre reconnaitre nos faiblesses et nos incapacités, renoncer aux péchés et prendre l’engagement de ne plus jamais recommencer. Nous devons refuser catégoriquement et avec fermeté le péché. Le prophète Jean-Baptiste nous commende de produire le fruit digne de la repentance étant le changement, la conversion.

C. Vivre dans la sanctification

La repentance nous permet de vivre dans la sanctification, afin d’être irréprochable le jour de l’avènement de notre Messie Yeshua.

Le Père libère automatiquement la puissance du sang de l’agneau dans nos corps, âmes et esprits. Nos péchés sont ôtés. La parole d’Elohim dans livre de 1 Jean 1 : 9 nous dit que « si nous confessons nos péchés notre Elohim est juste et fidèle pour nous pardonner et nous purifier de toutes iniquités ».

III. Comment se repentir ?

Il faut faire des renoncements comme par exemple « je renonce à toi le mensonge, l’impudicité, la calomnie, ... ». Le Messie nous dit dans Mathieu 12 : 36 à 37 que chacun sera justifié ou condamné par les paroles qui sortent de sa bouche.

8

Le combat de la foi et les armes spirituelles
Attention : Il faut faire attention à la culpabilité. L’ennemi l’utilise afin de nous empêcher de

nous repentir sincèrement selon la volonté d’Elohim.

Pour rappel : pour que la repentance soit une arme très puissante et nous libére de l’emprise de l’ennemi il faut :

  •   une reconnaissance sincère et humble de nos péchés devant la face du Très-Haut

  •   confesser, déclarer nos péchés de manière détaillé

  •   renoncer à nos péchés

  •   prendre la décision de ne jamais recommencer, avoir une volonté ferme de demeurer

    dans la sainteté

IV. Les différentes classifications de la repentance

Il y a trois catégories de péchés :

  •   ceux qu’il faut confesser directement devant le Très-Haut

  •   ceux qu’il faut confesser devant un serviteur, qui sera chargé de nous édifier (à travers

    la Parole, la prière et le jeûne) par rapport aux conséquences de ces péchés. Le Saint

    Esprit nous aide dans le choix du serviteur que Elohim a choisi

  •   ceux qui nécessitent de confesser devant notre prochain. Cela peut réveiller la

    conscience des autres.

    Nous devons être attentifs aux indications du Saint-Esprit en ce qui concerne la détermination du type de confession, afin d’éviter notamment les scandales.

    Toutefois l’obtention du pardon de nos péchés par le Père est conditionnée à notre acceptation de pardonner sincèrement aussi à ceux qui nous ont offensé.

9

Le combat de la foi et les armes spirituelles PARTIE II – LA VERITE POUR CEINTURE

Ephésiens 6 : 14 « Tenez donc ferme ayez à vos reins la vérité pour ceinture ».
Jean 17 : 16 – 17 « Ils ne sont pas du monde comme moi je ne suis pas du monde, sanctifie-les

par ta vérité, ta parole est la vérité ».
I. La définition de la vérité pour ceinture

La vérité pour ceinture est la Parole. Le RouaH dans le livre de Jean 1 : 1 nous dit ceci « au commencement était la Parole et la Parole était avec notre Père Elohim. La parole elle-même est Elohim ». Yeshua est la Parole, et la Parole est la vérité. En effet Yeshua nous dit « je suis le chemin, la vérité et la vie ». A travers l’apôtre Paul le Saint-Esprit nous recommande de mettre la vérité pour ceinture à nos reins.

II. Quelle est l’utilité de la ceinture ?

La ceinture dans la vie normale et quotidienne, nous aide à faire tenir notre pantalon ou jupe. A défaut de ceinture le vêtement tombe et cela est une honte. La ceinture sert aussi à équilibrer le haut et le bas. Ainsi nous comprenons que la vérité pour ceinture est la Parole et nous sert d’équilibre.

Le fait d’avoir la vérité pour ceinture empêche le diable de nous séduire facilement. La vérité est une lumière qui nous éclaire. Le croyant qui à la connaissance de la vérité est résistant aux mensonges, à l’hérésie et à la séduction de l’ennemi.

III. Comment obtenir la vérité pour ceinture ?

La vérité pour ceinture s’obtient par la connaissance et la compréhension de la Parole d’Elohim qui triomphe du mensonge. Le contraire de la vérité est le mensonge, l’hérésie, la séduction. La vérité nous libère de l’emprise du mal, des démons de la séduction.

Il est important que chaque croyant voulant triompher du combat ait la connaissance et la compréhension de la Parole. Car n’oublions pas que nous sommes dans un combat. Cela n’est pas en vain que l’Esprit-Saint dit à Timothée par l’intermédiaire de l’apôtre Paul de « combattre le bon combat de la foi ». De même le Saint-Esprit révèle à l’apôtre Jean dans l’île de Pathmos dans le livre d’Apocalypse 12 : 17 que le diable est descendu avec une grande colère pour faire la guerre. C’est un combat qui est organisé et orienté. C’est la raison pour laquelle nous ne devons pas nous hasarder à laisser de côté les armes spirituelles que le Très-Haut dans sa grande sagesse a mis à notre disposition. Afin que nous puissions tenir ferme dans les moments difficiles.

Le défaut de vérité pour ceinture, remplacé notamment par le jeûne, la louange, l’adoration et la prière nous expose à l’ennemi. L’enseignement est impératif à notre équilibre, et ne peut faire l’objet d’une substitution. Il faut comprendre que tout comme nous avons besoin de l’adoration,

10

Le combat de la foi et les armes spirituelles

la louange, la prière et le jeûne, nous avons aussi besoin de la Parole. La Parole nous apporte la connaissance et la compréhension afin que nous puissions être saint, revêtir sur nos reins la vérité pour ceinture. La vérité nous aide à faire face à toute les fausses doctrines, comme les doctrines des démons, de la séduction et des mensonges qui mènent en enfer et à la perdition.

Le livre de Jean 8 : 44 nous dit ceci « vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne se tient pas dans la vérité. Car il n’y a pas de vérité en lui ». Lorsque le diable profère le mensonge, il révèle sa véritable nature. En effet il n’y a aucune vérité en lui, car il est menteur et le père du mensonge. Alors que la Parole est véridique et bonne, c’est une bonne nourriture.

C’est la raison pour laquelle il faut abandonner le péché. Que la vérité soit notre ceinture. Il est écrit dans les saintes écritures que « mon peuple péri parce qu’il manque la connaissance ». C’est du peuple d’Elohim, du Tout-Puissant dont il est question, et non du peuple du diable.

Nous devons nous réveiller et abandonner toute distraction en raison du temps que nous vivons, ne pas se laisser désorienter. Nous devons chercher une assemblée des saints où nous trouverons la Parole qui est la vérité. Il faut que nous soyons revêtus de la vérité afin de garder notre âme notamment de la compromission et de la corruption. Nous avons besoin de cette arme spirituelle qui est la vérité pour ceinture.

Elohim est la vérité et il nous à donner la vérité comme une arme spirituelle. Nous devons comprendre que la vérité est une personne. Il en découle que mettre la vérité pour ceinture à nos reins signifie mettre Yeshua à nos reins. Yeshua est notre équilibre, il nous donne l’équilibre entre le haut et le bas. Il est la vérité. Il est tout, en tout et pour tout, pour nos Vies.

Dans le livre de Jean 8 : 31-32 la Parole d’Elohim nous dit ceci « il dit aux juifs qui avaient cru en lui si vous demeurez dans ma Parole vous êtes vraiment mes disciples. Vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira ». La vérité pour ceinture nous affranchie. Nous pouvons être à la recherche de la délivrance, cela ne passe pas forcément par des jeûnes, des prières et des offrandes aux prophètes. La vérité a pour conséquence la délivrance de l’âme, de l’esprit et du corps. C’est-à-dire une délivrance sur toutes les sphères de la vie, spirituelle, physique et matérielle.

Le livre de Jean 8 : 51 nous dit ceci « En vérité, en vérité, je vous le dis si quelqu’un garde ma Parole il ne verra jamais la mort ». La Parole est la délivrance, la guérison spirituelle, physique et matérielle. C’est la vie éternelle.

Bien-aimés revêtons-nous de la vérité pour ceinture, cherchons la vérité pour ceinture. Cette vérité nous l’obtenons par la connaissance et la compréhension de la Parole d’Elohim qui triomphe du mensonge, des démons, des dominations et des autorités du monde des ténèbres, des esprits méchants dans les lieux célestes, des principautés de ce monde et nous libère de l’emprise du mal, des démons. Car une personne ayant la vérité pour ceinture à l’autorité et la puissance lorsqu’il déclare des paroles saintes dans sa bouche. Il libère par le Saint-Esprit l’autorité de Yeshua qui est l’équilibre.

11

Le combat de la foi et les armes spirituelles PARTIE III – LA CUIRASSE DE LA JUSTICE

Ephésiens 6 : 14 « Tenez donc ferme ayez à vos riens la vérité pour ceinture revêtez la cuirasse de la justice ».

De nos jours les hommes ont pour habitude d’appliquer des punitions injustes, comme par exemple l’usage d’invoquer le feu afin de consumer les gens. Toutefois il ne faut pas oublier que le Messie lorsqu’il était en chemin pour Jérusalem avait demandé aux apôtres de lui préparer une place. Lorsqu’il arriva en Samarie, les habitants refusèrent de l’accueillir. Les apôtres ont posé une question au Messie, s’il voulait qu’ils invoquent le feu afin de consumer les gens. Le Messie leur répondit qu’ils ne savent pas de quel esprit ils sont animés, car le fils de l’homme n’est pas venu pour perdre mais pour sauver les âmes perdues. Malgré cela nous avons la prétention d’invoquer le feu même sur des innocents.

Même si nous avons le pouvoir de punir la désobéissance (comme l’apôtre Paul qui déclare l’aveuglement à l’encontre de Simon le magicien), mais il faut faire attention à la façon dont cela est exercée. Il faut avoir l’esprit de discernement afin de connaitre l’esprit qui nous anime.

I. La définition de la cuirasse de la justice

Nous sommes dans un combat, et lorsque nous obéissons fidèlement à la Parole (commandements) d’Elohim, il nous donne une protection qui est la « cuirasse de la justice ».

La cuirasse de la justice est la nature du Très-Haut étant une vie de sanctification. C’est la justice par le Saint-Esprit qui ferme tous les accès à l’ennemi, le diable.

Dans le livre de Galates 3 : 26 à 27 « Car vous êtes tous fils du Très-Haut par la foi en Yeshua le Messie. Vous tous qui avez été baptisés dans le Messie (être plongé dans le Messie, accepter le Messie) vous avez revêtus le Messie ». Le Messie est notre cuirasse de la justice.

Nous n’avons pas obtenu la justice en raison de nos bonnes œuvres mais à cause de la crucifixion de Yeshua sur la croix. Notre justice est le Messie, seul médiateur entre nous et Elohim.

II. Quelles sont les différentes fonctions de la cuirasse de la justice ?

La constatation d’une vie dénuée de justice, de sanctification, a pour conséquence le désarmement, la perte d’efficacité de la cuirasse de la justice ayant pour fonction de nous protéger.

Le rôle de la cuirasse de la justice surpasse la fonction de protection et de garde, en effet elle nous permet de vivre une communion sainte avec Elohim. Car la communion sainte nous permet de demeurer dans la justice accomplie sur la croix par le Messie. Réciproquement, sans la sanctification et la justice nous ne pouvons pas être en communion avec le Très-Haut.

12

Le combat de la foi et les armes spirituelles

Hébreux 12 : 14 « Recherchez la paix avec tous et la sanctification sans laquelle personne ne verra Elohim ». De cela il en découle l’impossibilité pour nos prières de recevoir un exaucement.

Elohim dans sa grande sagesse met à notre disposition des armes afin de lutter contre le péché ayant pour but de nous désarmer.

III. Quelles sont les causes et les conséquences du désarmement de notre cuirasse de la justice

Le péché a notamment pour conséquence de nous séparer du Très-Haut, en nous ôtant la vie de sanctification et de justice. Dès lors nous ne sommes plus en communion avec Elohim mais avec le diable, il en découle la destruction. Il nous faut sans attendre utiliser la première arme qui est la repentance. La repentance est dotée du pouvoir de restaurer la cuirasse de la justice afin de restaurer la communion. Toutefois, lorsque le Tout-Puissant nous accorde son pardon, il ne faut plus retourner dans le péché et avoir la conscience que le péché a toujours des conséquences. Dans le livre de Jérémie 5 : 25 il est dit ceci « c’est à cause de vos iniquités que ces dispensations n’ont pas lieu, ceux sont vos péchés qui vous privent de ces biens ». La notion de « biens » doit être interprétée au sens large. En effet les « biens » font références aux biens matériels et spirituels.

Nous ne devons pas utiliser le temps de la grâce comme prétexte pour commettre le péché, dans la mesure où nous savons que notre Père Elohim est miséricorde et compatissant. Car la grâce ne doit pas être veine, elle doit être sanctifier en raison de sa nature sainte.

Ainsi le Tout-Puissant nous recommande de nous revêtir de la cuirasse de la justice afin de conserver la grâce loin du péché de toute impureté.

Les saintes écritures nous dit que le nom de notre Père Elohim est profané et insulté à cause de nous. Car lorsque nous désarmons notre cuirasse de la justice, cela a pour conséquence d’ouvrir des portes d’entrées dans notre vie à l’ennemi. Nous lui donnons l’accès, l’autorisation de faire du commerce de notre vie, de notre âme et d’insulter le nom de notre Père Elohim. Car la cuirasse de la justice et la sainte nature du Tout-Puissant qui doit être entretenue par une vie de sanctification. Le Très-Haut ne peut pas protéger le péché, l’impureté car cela n’est pas sa nature. Par conséquent, avoir la cuirasse de la justice signifie être revêtu du Saint Créateur, du Messie et du RouaH le Saint-Esprit.

IV. Comment être revêtu de la cuirasse de la justice ?
Il faut veiller nuit et jour à nous revêtir du Messie, de sa vie, de sa sainteté, de sa justice. Cela

s’opère notamment au travers de notre obéissance et sanctification.

Le salut se garde, se protège dans la cuirasse de la justice, ne laissons pas l’ennemi nous dérober. Le seul moyen de conserver la cuirasse de la justice est de demeurer dans la nature du Tout- Puissant qui est la sanctification. Cela signifie vivre en dehors du péché comme étant séparé du péché, être exempté du péché, des souillures et des iniquités. Nous devons demeurer loin de la 13

Le combat de la foi et les armes spirituelles

colère, la haine, la concurrence, la comparaison, les querelles, les disputes, l’envie, l’orgueil, l’arrogance, la division, l’impudicité, la fornication, la convoitise de la chair et des yeux, l’adultère, l’amour de l’argent, la magie, la sorcellerie et de toute corruption et compromission.

Dans le livre des Lévitiques 19 : 1 à 2 il est écrit ceci « L’Eternel parla à Moïse et dit parle à toute l’assemblée des enfants d’Israël et tu leur diras, soyez saints car je suis saint moi l’Eternel votre Père ». Afin de conserver la cuirasse de la justice dotée de sainteté, de pureté, il nous faut vivre dans la sainteté et dans la justice par le Saint-Esprit.

Nous devons refuser la nature du diable au nom de Yeshua le Messie. Afin de demeurer dans la nature sainte de notre Père Elohim, sous sa protection et en communion avec le Tout-Puissant.

14

Le combat de la foi et les armes spirituelles PATIE IV – LES CHAUSSURES DU ZELE DE L’EVANGILE DE PAIX

Ephésiens 5 : 15 « mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Evangile de paix ». Ephésiens 6 : 13 « Sanctifiez-vous en Yeshua et par sa force toute puissante revêtez-vous de

toutes les armes du Tout-Puissant afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable ».

Nous savons que nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang mais contre les dominations, les autorités, les princes du monde des ténèbres, et contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi nous devons prendre toutes les armes spirituelles du Très-Haut afin de pouvoir résister dans les mauvais jours et tenir ferme après avoir tout surmonté.

Nous devons être des bons combattants, un guerrier ne peut pas être dans la distraction. Malgré le combat rappelons-nous que le Créateur est souverain au-dessus de toutes puissances pour nous donner la victoire. Nous ne devons pas oublier les dessins du diable, l’ennemi de nos âmes qui a pour objectif de dérober, égorger et détruire ceux qui sont dans la distraction, dans le péché et dans la compromission (Jean 10 : 10). Le monde est sous la puissance du malin selon le livre de 1 Jean 5 : 19.

Le Messie nous avertit dans le livre de Mathieu 10 : 16 « Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes ».

L’acceptation du Messie comme Sauveur et Maître n’est que le commencement, cela est le début du combat car à partir de ce moment nous devenons ennemi de celui qui domine dans ce monde. Toutefois nous combattons dans la victoire si nous conservons les principes de notre Père Elohim étant notamment de nous revêtir des armes spirituelles. Car le combat n’est pas contre la chair et le sang. C’est la raison pour laquelle il nous faut faire attention car nous avons tendance à rentrer dans un combat de la foi avec les êtres humains même les ignorants. Cela ne signifie pas que nous devons nous laisser faire par ceux qui se comportent comme nos ennemis.

I. Définition du zèle de l’Evangile de paix A. La définition de l’Evangile de paix

L’Evangile de paix est la bonne nouvelle du royaume de paix, le royaume des cieux ou encore le royaume éternel que le Messie nous a apporté, c’est la bonne nouvelle du Tout- Puissant.

Il peut nous arriver de faire des songes dans lesquels nous sommes pieds-nus, attention un bon soldat, un guerrier, un combattant doit avoir toujours des chaussures à ses pieds. Nous devons prendre conscience de la fonction des chaussures dans nos vies et quels sont les dangers de leur absence.

15

Le combat de la foi et les armes spirituelles

B. La définition du zèle

En hébreux cela signifie l’ardeur, l’enthousiasme, la disposition, le courage qui donne la bonne nouvelle de paix. Le Saint-Esprit nous demande de nous chausser de l’ardeur, l’enthousiasme, la disposition et du courage que nous donne la bonne nouvelle de paix. Nous recevons les chaussures que par la Parole sainte du Père Très-Haut le Très Saint.

II. Les effets du zèle de l’Evangile de paix pour chaussures

Le zèle que nous recevons au travers de la Parole nous aide à marcher dans le bon chemin et nous empêche de tomber dans les pièges du malin.

David a dit dans le livre de Psaumes 119 : 105 « Ta Parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier ». La Parole devient notre conducteur qui nous conduit dans la vie, le succès, la justice du Très-Haut afin notamment d’aider ceux qui sont égarés en les ramenant dans le chemin de la droiture. Etant dans les temps de la fin nous avons plus que jamais besoin de la Parole.

Toutefois, la Parole ne doit pas être dans nos cœurs comme une connaissance, mais nous devons approfondir et faire de la connaissance de la Parole un zèle à nos pieds. La Parole doit devenir la source de notre courage, nous donner une bonne disposition pour marcher avec le Tout- Puissant, nous donner de l’ardeur, de l’enthousiasme d’annoncer le royaume des cieux, qui est le royaume de Notre Père Elohim Juste. Que grâce à la Parole nos doutes et peurs disparaissent.

Le défaut de chaussures a pour conséquence d’exposer nos pieds qui représentent nos voies, aux maladies, nous pouvons marcher sur des épines et des ronces.

Dans le livre de Psaumes 69 : 10 David nous dit ceci « Car le zèle de ta maison me dévore, Et les outrages de ceux qui t'insultent tombent sur moi ». David avait le zèle de la maison de notre Père Elohim, la Parole du Tout-Puissant était dans son cœur et s’est transformée en zèle pour chaussures à ses pieds.

C’est la raison pour laquelle tous ceux qui méprisaient l’œuvre du Père dévorait son cœur. C’est cette disposition, cette ardeur que le Père veut trouver dans nos cœurs.

Ainsi en tant que croyants, nous ne devons pas nous allier avec des personnes qui vivent dans le paganisme, la compromission, la désobéissance et qui blasphèment. En raison de nos chaussures saintes qui sont aussi profitables pour annoncer la bonne nouvelle du salut éternel aux personnes qui nous environnent étant dans le besoin.

Le RouaH nous dit par la bouche du Prophète Esaïe ceci dans le livre d’Esaïe 52 :7 « Qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix ! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut ! De celui qui dit à Sion : ton Dieu règne ! ».

16

Le combat de la foi et les armes spirituelles PARTIE V – LE BOULIER DE LA FOI

Ephésien 6 : 16 « C'est pourquoi, prenez toutes les armes du Très-Haut, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté ».

Notre adversaire Satan a conscience que nous sommes arrivés aux temps de la fin, l’iniquité atteint son apogée. Les croyants en Yeshua doivent s’armer afin de résister fermement au diable avec une foi ferme, préserver et garder le salut jusqu’à la fin, cela doit être notre but.

I. Définition du bouclier de la foi

Le bouclier a pour fonction de protéger, c’est la foi persévérante dans les promesses du Très- Haut, dans la Parole sainte. Cette foi nous protège de la séduction et de toutes tentations du diable. Elle nous permet de garder notre salut en Yeshua.

La foi en hébreu signifie la EMOUNA la confiance et la fidélité à la Parole. La foi nous protège comme un bouclier. C’est la raison pour laquelle il faut que nous puissions prendre du temps dans la méditation de la Parole, car la foi vient de ce que l’on entend, et ce que l’on entend vient de la Parole du Tout-Puissant. Nous devons être comme les disciples de Bérée qui avaient pour habitude d’examiner les saintes écritures. Car l’acceptation et la pratique d’une fausse doctrine a pour conséquence d’ouvrir des portes à l’ennemi pour nous attaquer. L’hérésie affaiblit le bouclier de la foi.

La foi est une ferme assurance des choses que l’on espère et une démonstration de celles que l’on ne voit pas. En effet « Sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche du Père croit que Elohim existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » (Hébreux 11 : 6).

II. Les conséquences du défaut de la Parole

L’absence de la Parole dans nos vies est très dangereuse. Le diable est venu tenter le Messie en utilisant la Parole mais en la sortant de son contexte. Dans le livre de Luc 4 : 9 à 12 il est écrit « Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils du Très-Haut, jette-toi d'ici en bas ; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet, Afin qu'ils te gardent ; et : Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre ». ». Le Messie ayant aussi une grande connaissance de la Parole répondu au diable qu’il est écrit « Tu ne tenteras point le Très-Haut, Ton Elohim ».

L’ennemi nous lance des flèches remplies de feu étant des traits enflammés, cela peut être sous la forme d’une Parole ayant pour fondement les saintes écritures. Le but est de détruire le destinataire des flèches. Dans le livre de Luc : 4 : 3 le diable s’adresse au Messie en lui lançant des traits enflammés « Le diable lui dit : Si tu es Fils du Très-Haut, ordonne à cette pierre qu'elle devienne du pain ». Le diable remet en question le lien de paternité du Tout-Puissant avec Yeshua, comme s’il ignorait que Yeshua est le fils du Très-Haut. Le Messie ayant le

17

Le combat de la foi et les armes spirituelles

bouclier de la foi répond au diable par la Parole que l’homme ne vivra pas seulement de pain mais de toute Parole qui sort de la bouche du Père.

Le diable continue ses manœuvres dans le livre de Luc 4 : 5-6 « Le diable, l'ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux ». Le Messie cite un des dix paroles (commandements) pour chasser le diable, dans le verset 8 « Tu adoreras le Très-Haut, Ton Elohim, et tu le serviras lui seul ».

Le diable en avait fait autant avec Eve dans le jardin d’Eden en mettant en doute l’interdiction que le Père avait fait à Adam et Eve de manger le fruit défendu.

Le Messie avait une foi fervente, persévérante dans la Parole, les saintes écritures, les promesses, et la conscience que l’on ne peut adorer que le Créateur, c’était son bouclier de la foi. Grâce à cela les traits enflammés du diable n’ont pas pu pénétrer dans son âme, corps et esprit. C’est la raison pour laquelle le Père n’a trouvé aucun péché en lui et qu’il a pu nous sauver. HalleluYah Amen !!! Gloire soit rendue à Notre Père le Très-Haut, le Très Saint.

Dans le livre d’Habacuc 2 : 4 il est écrit que « Voici, son âme s'est enflée, elle n'est pas droite en lui ; Mais le juste vivra par sa foi ». Notre foi doit grandir au travers de la Parole. Elle ne vient pas par les distractions d’une génération perverse, car de nos jours la technologie est très avancée, cela nous entraine dans la distraction. Nous ne prenons plus le temps de nourrir notre foi par la Parole sainte, nous oublions que la foi vient de ce que l’on entend et que ce que l’on entend est la Parole du Tout-Puissant.

Attention

Dans le livre de 1 Timothée 4 : 1 à 2 la Parole du Père nous dit ceci « Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience ».

De même dans le livre de 2 Timothée 3 : 1 « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Elohim, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là ». C’est la description des personnes qui n’ont pas garder la Parole étant le bouclier de la foi. C’est la raison pour laquelle le diable peut facilement les tenter et mettre en eux l’amour des plaisirs de la chair.

Nous devons activer, nourrir le bouclier de la foi, une foi persévérante dans les saintes écritures, grandir dans la Parole, pratiquer et garder la Parole. Cela nous permet de ne pas être emporté par des vents et tempêtes, de ne pas être éblouis par des doctrines séductrices, mensongères de ces temps de la fin.

Soyons protégés par le bouclier de la foi.

18

Le combat de la foi et les armes spirituelles PARTIE VI – LE CASQUE DU SALUT

Ephésiens 6 :17 « prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole du Tout-Puissant ».

I. La définition du casque du salut

Le casque a pour fonctionnalité de protéger la tête dans le cadre d’un combat. En effet pour causer une mort directe et certaine l’ennemi cible la tête. De plus, l’ennemi nous combat à cause de notre salut car il écrit dans le livre d’Apocalypse 12 17 « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements du Père et qui ont le témoignage du Messie ». Le diable nous combat car nous avons le salut éternel. Pour sa part, le Père a déjà prononcé un jugement irrévocable contre le diable. A l’origine l’enfer et le feu éternel sont pour lui, c’est la raison pour laquelle il s’acharne contre ceux qui ont mis leur foi dans le Messie, le Sauveur. Le diable veut détourner quelques- uns afin de les entrainer en enfer avec lui.

Mais le Père au travers de sa Parole nous a préparé le chemin afin que nous puissions nous maintenir debout et prêt pour l’avènement de notre Sauveur le Messie. Le Père met à notre disposition le casque du salut qui est notre espérance et l’assurance que nous avons dans le salut et la vie éternelle. Le casque du salut brille sur notre tête en raison du salut éternel que nous avons reçu en Yeshua. Le diable veut détruire notre espérance, notre assurance.

Question :
Est-ce que notre Sauveur Yeshua trouvera le casque du salut sur notre tête à son retour ?

C’est une question que tout croyant en Yeshua doit se poser tous les jours afin de rester vigilant est alerte aux pièges du diable.

Nous espérons que le Messie trouvera le casque du salut de l’espérance en raison de l’aide que nous apporte le Saint-Esprit.

II. L’acquisition et la conservation du casque du salut

L’espérance que nous avons, nous conduit à la purification, la sanctification afin de ne pas céder aux manœuvres du diable. Dans le livre de 1 Jean 3 : 2-3 il est écrit ceci « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants du Père, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur ».

Quiconque porte le casque du salut a l’espérance qu’au retour du Messie il sera transformé comme notre Sauveur, il se purifie et se sanctifie. Car le casque est précieux à ses yeux. Nous sommes dans les temps de la fin, ce monde passera, le Père jugera les œuvres de chaque homme et femme. Nous avons la miséricorde de recevoir la vie éternelle en Yeshua. Il faut jusqu’au

19

Le combat de la foi et les armes spirituelles

retour du Messie conserver notre casque du salut, que le diable ne puisse pas la détruire car la tête représente la vie.

Nous devons être prudent comme les cinq vierges sages qui avait pris soin de prévoir une recharge pour leur lampe.

Par conséquent permettre au diable de détruire notre casque du salut signifie lui permettre de nous détruire, de porter atteinte à notre vie. Ainsi pour ne pas permettre au diable de nous détruire nous devons nous purifier, avoir une vie exemptée de péchés. Cela signifie renoncer à tous les œuvres du diable étant notamment l’envie, l’orgueil, la fornication, l’impudicité, le mensonge, la jalousie, la magie, la voyance, le vol, la haine, la colère. Nous devons prendre conscience que le vrai combat est la lutte contre le péché, le refus de donner au diable accès à nos vies. C’est la raison pour laquelle l’apôtre Paul conseil à Timothée « Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d'un grand nombre de témoins » (1 T Timothée 6 : 12).

La prière est aussi une arme qui nous aide dans le combat spirituel de la foi qui est non-stop car cela a lieu à chaque instant de nos vies. Cela se manifeste notamment à travers la tentation, l’oppression, la persécution, l’outrage, la tribulation, lorsque le diable met des obstacles dans notre vie.

Dès lors il nous faut combattre et tenir ferme contre Satan, lui montrer que nous sommes des sacrificateurs, des fils et filles bien-aimés du Très-Haut, de l’Ancien des jours, du Saint d’Israël, du Redoutable, du Père terrible, Chef des armées avec qui nous faisons des exploits. Nous ne devons jamais oublier que nous combattons dans la victoire que le Messie nous a donné sur la croix, car il a tout accompli. Il nous suffit de prendre les armes spirituelles que le Père nous a prés-disposées afin de vivre pleinement le « tout est accompli », notre victoire.

20

Le combat de la foi et les armes spirituelles PARTIE VII – L’EPEE DE L’ESPRIT

Ephésiens 6 :17 « prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole du Père ».

I. La définition de l’épée de l’Esprit

Tout est dans la Parole, le Père a créé toute chose par la Parole qui existe depuis le commencement. L’épée de l’Esprit est la Parole du Tout-Puissant de la Genèse à Apocalypse. Elle a une double fonction, c’est une arme :

 défensive qui permet de repousser et de nous protéger des attaques du diable, comme le bouclier de la foi

 offensive qui permet de contrecarrer, détruire et renverser les plans de l’ennemi, en effet avec la Parole nous déracinons, coupons, détruisons

Le livre de 2 Corinthiens 10 : 3 nous enseigne ceci « Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu du Père Tout-Puissant, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance du Père, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Yeshua. Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque notre obéissance sera complète ».

De même dans le livre d’Hébreux 4 : 12 « Car la Parole du Très-Haut Elohim est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur ». La Parole est aussi efficace qu’une épée à double tranchants bien aiguisée.

II. Comment activer l’épée de l’Esprit ?

A. Avoir la connaissance de la Parole de notre Père Elohim

Dans chaque problème que nous avons le Père veut que nous prenions l’épée de l’Esprit qui est Sa Parole. La louange seule ne suffit pas. En effet comment louer, servir et adorer une personne que nous ne connaissons pas ? Pour connaitre le Saint Créateur et sa volonté, il faut connaitre sa Parole. A défaut nous serions des ignorants. En effet le Père nous dit dans sa Parole que mon peuple périt par manque de connaissance. Il s’agit de la connaissance de la Parole du Père. La Parole est la pensée et la volonté du Père, révélées par le Saint-Esprit. C’est la raison pour laquelle il est écrit que toute écriture est inspirée de lui. C’est de par l’inspiration du Saint-Esprit que les Hommes saints ont parlé pour nous faire connaitre sa volonté. Les saintes écritures nous enseignent que les pensées du Père sont séparées de nos pensées, toutefois il nous fait grâce de comprendre ses pensées et sa volonté au travers de sa Parole.

21

Le combat de la foi et les armes spirituelles

Le Messie est venu notamment pour nous faire connaitre le Tout-Puissant. Il nous a laissé le Saint-Esprit afin qu’il puisse nous aider dans notre compréhension du Père. La connaissance de la Parole du Très-Haut aiguise notre épée, plus notre connaissance augmente plus l’épée est efficace, tranchante.

Nous devons utiliser l’épée de l’Esprit afin de tenir ferme contre les ruses du diable. B. Vivre une vie de sainteté

Dans le livre de Deutéronome 27 : 26 la Parole du Père nous dit ceci « Maudit soit celui qui n'accomplit point les paroles de cette Torah, et qui ne les met point en pratique ! -Et tout le peuple dira Amen ! ». Nous devons prendre conscience qu’à cause du défaut de mise en pratique de la Parole d’Elohim nous sommes sous la malédiction. Nous devons par conséquent nous repentir, car si nous voulons vivre pleinement les promesses faites par le Créateur de l’univers, nous devons vivre dans la sainteté. La Parole est puissante et peut nous sanctifier et nous apporter toutes les bénédictions du Père.

C. Comment utiliser l’épée de l’Esprit

Le Messie nous informe que chacun sera justifié ou condamné par les Paroles qui sortent de sa bouche. C’est la raison pour laquelle nous devons avoir pour habitude d’utiliser la Parole au travers des déclarations afin d’anéantir les condamnations, les proclamations et les déclarations de l’ennemi.

Exemple 1 : L’ennemi déclare que tu ne peux vivre que dans la pauvreté, la misère, la bassesse, le manque et la limitation.

Lors de ta prière tu prends l’épée de l’Esprit, qui est la Parole. Cela signifie que tu dois avoir la connaissance de la Parole de notre Père. Tu déclares, que « le Messie s’est fait pauvre pour nous enrichir, par conséquent je ne serai pas pauvre, je ne mourrai pas pauvre, ni dans la misère, ni dans la bassesse, ni dans la limitation au nom de Yeshua le Messie par la puissance du Saint- Esprit ».

Exemple 2 : L’ennemi déclare que tu ne réussiras pas, que ta vie n’est basée que sur le fondement de l’échec.

De même lors de ta prière, tu dois prendre l’épée de l’Esprit et déclarer « la Parole de mon Père Céleste Elohim dit que les bénédictions suivront mes entreprises si j’obéis à ses paroles (commandements). Or je me fais violence pour obéir à ses paroles (commandements). De plus je rappelle que ma vie a été rachetée par le sang du Messie et je déclare que toutes les Paroles déclarées dans les saintes écritures sont des promesses pour moi, alors je les prends comme épée de l’Esprit. Père tu m’as promis d’être avec moi et d’ordonner aux bénédictions d’être présents dans mes entreprises. De ce fait l’échec n’est pas mon fondement ni le fondement que le Messie a accompli pour moi sur la croix. C’est la raison pour laquelle je refuse et détruis le fondement de l’échec afin d’établir le fondement de la réussite. Car il est écrit que je serai la tête et non la queue, je serai en haut et non en bas, le premier et non le dernier ».

22

Le combat de la foi et les armes spirituelles

L’épée de l’Esprit détruit les plantations de l’ennemi afin de planter, ériger la Parole sainte de notre Père Elohim.

Exemple 3 : L’ennemi déclare que tu mourras de la maladie héréditaire qui frappe les membres de ta famille de génération en génération.

Tu dois prendre l’épée de l’Esprit et déclarer que « la Parole du Père me dit que par les meurtrissures du Messie je suis guéri. Par conséquent je détruis toute déclaration de la maladie incurable, chronique, génétique. Je déclare que je suis guéri par les meurtrissures du Messie qui a été meurtri pour m’apporter la guérison.

23

Le combat de la foi et les armes spirituelles PARTIE VIII – LA PRIERE

Ephésiens 6 :18-20 « Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. Priez pour moi, afin qu'il me soit donné, quand j'ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l'Evangile, pour lequel je suis ambassadeur dans les chaînes, et que j'en parle avec assurance comme je dois en parler ».

La prière est une arme très puissante, le Saint-Esprit nous recommande de prier sans cesse dans le livre de 1 Thessaloniciens 5 : 17.

Notre Messie nous montre l’exemple. En effet il passait beaucoup de nuit dans la prière, seul à seul avec le Père, il précédait le lever du soleil pour prier dans un lieu désert.

Il est important que nous puissions passer des nuits dans la prière, car l’ennemi prépare ses pièges la nuit.

Nous pouvons aussi prier avant le lever du soleil. La prière nous ramène dans une dimension profonde de la spiritualité, elle permet le développement de l’intimité avec le Saint-Esprit en nous.

Nous avons besoin de la prière comme de la Parole de notre Saint-Créateur, nous ne pouvons pas en négliger un au bénéfice de l’autre et inversement. Nous devons faire la part des choses et trouver un juste équilibre.

I. La typologie des prières Il y a plusieurs formes de prières :

 La prière de repentance

 La prière de supplication

 La prière d’adoration et louange

 La prière des actions de grâce  La prière des requêtes etc...

II. Comment prier ?

Dans le livre d’Hébreux 5 :7 nous lisons que le Messie, Fils du Très-Haut avait conscience de l’utilité de la prière et savait comment l’utiliser efficacement « C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes ». Le Messie faisait des prières de supplications en larme avec des grands cris à celui seul qui pouvait le sauver, notre Saint Créateur.

24

Le combat de la foi et les armes spirituelles

Nous devons avoir la coutume de prière comme le Messie, qui priait dans la montagne des oliviers devant la face de notre Père Elohim. Ainsi nous devons intensifier nos prières dans les situations de combats, défavorables, d’oppression des esprits impurs. Nous devons à travers des prières de supplications présenter notre problème au Père, en larmes avec des cris au nom de notre sauveur Yeshua qui a tout accompli sur la croix. Nous devons demander au Père de nous aider à avoir une vie de prière. En effet pendant la prière le Saint-Esprit peut nous enseigner des secrets, et nous montrer les effets de la prière du juste qui prie au nom de Yeshua.

C’est en effet l’expérience que j’ai vécu. L’Esprit-Saint me montrait des tombeaux qui s’ouvraient, des morts ressuscités, le ciel qui s’ouvrait. Le Père libère la puissance de la Parole, de la croix, du sang de Yeshua, de la résurrection. Cela a des impacts sur notre environnement, notre famille, mais aussi sur des personnes que nous ne connaissons pas, car la prière est agréée par le Père.

C’est la raison pour laquelle nous ne devons pas négliger la prière personnelle. C’est une arme puissance pour détruire les œuvres de l’ennemi et planter la fondation de Yeshua en nous. Le livre de Jacques 5 :16 nous dit ceci « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace ». La prière fervente fait référence à une prière insistante au travers des supplications. Dans le livre de Luc 18 : 1-7 Yeshua « leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher. Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point le Tout-Puissant et qui n'avait d'égard pour personne. Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse. Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Elohim et que je n'aie d'égard pour personne, néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête. Le Messie ajouta : Entendez ce que dit le juge inique. Et le Tout-Puissant ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? ».

Le diable connait la puissance de la prière et il tentera d’affaiblir l’intensité de notre vie de prière afin de limiter ses effets. Ainsi il va user de ruses à travers notamment la télévision, le téléphone, internet. Or l’Esprit-Saint dit à travers l’apôtre Paul que tout m’est permis mais tout ne m’édifie pas. Nous devons garder le feu de la prière, allumer le feu de la prière continuellement comme dans l’ancienne alliance lorsque les sacrificateurs allumaient le feu chaque matin. Dans la nouvelle alliance nous sommes des sacrificateurs.

La bataille la plus puissante que le Messie a livré pour notre salut n’était pas sur la croix mais à Gethsémané sur le mont des oliviers. Car dans la prière de supplications, en sang, il a demandé au Père de l’épargner si possible. Toutefois il a pris conscience que seul la volonté du Tout- Puissant devait se réaliser. Il a accepté la souffrance pour nous. Il a utilisé l’épée de l’Esprit, le bouclier de la foi, il a chaussé ses chaussures de la bonne nouvelle, mis le casque du salut et l’ensemble des armes spirituelles offensives et défensives. Nous ne devons pas oublier que le diable était présent et combattait contre notre Sauveur Yeshua. La croix n’est que l’accomplissement de la victoire de notre Messie contre le diable sur la montagne des oliviers.

Il est aussi important de prier en langue, car le diable ne comprend pas ce que nous disons, il n’y a que le Père qui comprend. Nous proclamons des mystères, le Saint-Esprit demande au

25

Le combat de la foi et les armes spirituelles

Père ce que nous n’aurions pas demandé dans le cadre d’une prière dans l’intelligence (1corinthiens 14).

Afin d’être efficace, la vie de prière doit être fondée sur la justice, la sainteté, l’obéissance à la Parole. Le livre de Jean 9 : 31 nous dit ceci « Nous savons que Elohim n'exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui-là qu'il exauce ». La volonté du Tout-Puissant est la sanctification, l’obéissance à sa Parole, marcher dans la crainte de sa Parole. En effet le livre de Deutéronome 27 : 26 nous dit « Maudit soit celui qui n'accomplit point les paroles de cette Torah, et qui ne les met point en pratique ! -Et tout le peuple dira : Amen ! ». Gardons le feu de la prière, prions sans cesse jusqu’au retour du Messie.

26

Le combat de la foi et les armes spirituelles PARTIE IX – L’AMOUR : UNE ARME DE PERFECTION

Colossiens 3 : 12 « Ainsi donc, comme des élus du Père, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience. Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Yeshua vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité (l’amour), qui est le lien de la perfection ».

I. Qu’est-ce que l’amour ?

L’amour est une arme, c’est la nature du Père et un commandement. L’amour nous aide à ajuster nos armes spirituelles. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont amour. Dans le livre de Romain 5 :5 « Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour d’Elohim est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné ». Le Saint-Esprit est l’expression de l’amour du Tout- Puissant dans nos vies, esprits, âmes et corps. Il en est de même en ce qui concerne les dix paroles (commandements).

Dans la première alliance le Père voulait faire découvrir l’amour à l’homme au travers des lois, des commandements. Le Tout-Puissant voulait que nos ainés puissent avoir de l’amour pour lui et les uns pour les autres. Le Saint-Esprit nous aide à comprendre que le plus important dans la loi est l’amour, car l’amour est l’accomplissement de la loi.

En effet le Messie nous dit dans le livre de Matthieu 22 : 37-40 « Tu aimeras le Très-Haut, ton Elohim, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la Torah et les prophètes ».

Le livre de 1 Corinthiens 13 : 1 nous dit ceci « Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien. Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien ». Le verset 4 nous donne la définition de l’amour qui est « patiente, elle est pleine de bonté ; l’amour n'est point envieuse ; l’amour ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil ».

C’est l’amour qui fut accompli sur la croix, le Père a donné son Fils unique pour nous. Le Messie est l’amour du Tout-Puissant qui est sorti de son cœur pour nous.

II. Quels sont les effets de l’amour ?

L’amour détruit notamment la jalousie, l’orgueil, supporte la faiblesse et l’incapacité de notre prochain. Elle est une arme qui exerce la patience et brise l’impatience, exerce la bonté et brise l’égoïsme, ôte l’envie et met le contentement en nous, ne se vante pas mais met en nous la

27

Le combat de la foi et les armes spirituelles

discrétion, nous aide à être humble d’esprit afin de ne pas s’enfler d’orgueil. Car le Saint Créateur de l’univers résiste aux orgueilleux et fait grâce aux humbles. L’amour nous aide à être honnête, ne pas poursuivre des intérêts individualistes, elle nous donne la maîtrise de soi, la compassion pour notre prochain. L’amour nous conserve pur dans nos pensées en anéantissant les soupçons et doutes. Elle nous permet de rechercher la justice que cela soit personnellement ou pour notre prochain. L’amour nous aide à croire et espérer à tous selon les saintes écritures.

C’est une arme de tous les jours, que nous devons exercer continuellement. Nous ne pouvons pas accomplir la volonté de notre Père Elohim lorsque l’amour fait défaut (1 corinthiens 13 :1). En effet le livre d’Ephésiens 4 : 11-13 nous enseigne que le Père à travers son Saint-Esprit « a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps du Messie, jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils du Très-Haut, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Yeshua».

Ainsi il nous est impossible de devenir la personne que le Très-Haut veut que nous devenions sans obéir aux deux premiers commandements qui sont, aimer notre Père Elohim plus que tous et notre prochain comme nous-même. En effet tout ce que nous voulons que notre prochain fasse pour nous, nous devons le faire pour lui aussi.

28

Le combat de la foi et les armes spirituelles

Chers bien-aimés

Par la grâce et miséricorde du Père Très-Haut, vous avez l’opportunité de lire ces enseignements. Sachons et comprenons que la septième trompette est la dernière. Elle s’apprête à sonner, la fin de ce temps présent arrive et le Messie s’apprête à venir afin de rendre à chacun selon ses œuvres.

Restons ferme dans la foi du salut éternel, armons-nous de toutes les armes du Très-Haut afin de rester debout jusqu’au retour du Mashia’H d’Israël Yeshua.

Ainsi nous pourrons régner avec lui pendant Son règne millénaire de paix et de joie sur la terre et vivrons toute l’éternité avec Lui et Son Père dans la nouvelle Jérusalem.

En effet le livre de Matthieu 11 :12 nous enseigne que « Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent ».

De même dans le livre d’Apocalypse 2 :26-29 « A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-même j'en ai reçu le pouvoir de mon Père Elohim. Et je lui donnerai l'étoile du matin. Que celui qui a des oreilles entende ce que le RouaH, l'Esprit d’Elohim dit aux Eglises ! ».

Dr Shamuel OMADI 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

NUIT DE PRIERES ET DE CELEBRATION

October 24, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents